COTE D'IVOIRE/Drogue en milieu scolaire

LA DROGUE CONTINUE DE CIRCULER DANS LES ECOLES ET QUARTIERS

En Côte d’Ivoire, particulièrement la ville d’Abidjan, les jeunes s’adonnent davantage à la consommation de la drogue dans les écoles et quartiers. Ce phénomène  a repris de l’ampleur en milieu scolaire.  Des actions avaient été bien menées pour arrêter les fournisseurs de ces jeunes consommateurs de drogue. Les autorités policières s’étaient conséquemment  investir à les traquer.  Cela avait même porté ses fruits. Des élèves drogués interceptés, avaient permis  à la police de mettre le grappin sur une chaine de dealers qui approvisionnaient les écoles.  Mais les autorités policières ne sont pas restées constantes dans leur volonté d’éradiquer la drogue en milieu scolaire. Certains parents décrient le fait que la drogue continue toujours de circuler dans les écoles et beaucoup plus dans les quartiers. Ce, sous  les yeux de tous. « On voit très souvent des élèves fumer le joint en plein air ou dans les couloirs de quartier. Mais nous ne pouvons rien y faire faute de nous exposer à une agression verbale ou physique. Nous gardons alors notre peine sous silence.  On nous rapporte aussi que des malfrats vendent librement de la drogue à nos enfants à l’école », révèle une parente pétrie de douleur.
Il faut dire que parmi les différentes drogues, le cannabis ou chanvre indien est le produit illicite le plus consommé par les jeunes.
C'est une plante, dont le principe actif est le Tetrahydrocannabinol (THC), inscrit sur la liste des stupéfiants. Il peut être consommé sous plusieurs formes :
- L'herbe (marijuana, beuh, ...) : préparée avec les feuilles, les tiges, les sommités fleuries, qui sont séchées et coupées ou écrasées. Elle se fume en général mélangée à du tabac, roulée dans du papier à cigarette, souvent de forme conique (pétard, joint)

- La résine (haschisch, shit, ..) : est obtenue en mélangeant les sommités fleuries compactées avec d'autres ingrédients divers qui sont extérieurs à la plante, formant une matière compacte qui se présente sous la forme de barrettes vertes, brunes ou jaunes, vendue sous cette forme. Elle se fume en coupant des petits morceaux mélangés à du tabac, roulés dans du papier à cigarette.De source médicale, cette drogue peut altérer l’intelligence de l’élève. Il aura alors beaucoup de mal à apprendre et à mémoriser. Cela pourrait ainsi susciter l'absentéisme en classe et, plus loin, la déscolarisation.                                                                                                 

Retour